jeudi 29 décembre 2011

ARÈNE. Sens oublié.

RIDULES DE SABLE. Source: "Le labyrinthe de Sophie" (URL:  http://sophie-g.net/f_titre.htm  ). Photo utilisée avec l'aimable permission  de la photographe.


De nos jours, le mot "arène" signifie principalement l'aire d'un amphithéâtre ou d'un cirque où se déroulent des jeux ou des combats. L'arène, au figuré, c'est aussi le lieu où se jouent les défis qu'on relève, les débats d'idées, les combats politiques. On a oublié qu'autrefois l'arène c'était surtout...du sable. Et ce sable, nommé arène, qu'on jetait sur le sol pour préparer les terrains destinés aux jeux ou aux combats, a laissé son nom au lieu même qu'il couvrait. Commençons par la courte définition de la deuxième édition du Dictionnaire de l'Académie française, parue en 1718; on y lit que l'arène, c'est d'abord du sable, trouvé "principalement aux rivages de la mer & des rivières" . Le sens second ( "se prend quelquefois", lit-on ) c'est " Le terrain de l'Amphithéatre, où se faisoient les combats des Gladiateurs, & ceux des bestes farouches, & que l'on couvroit de sable. (...)". Notez aussi, après la définition, ce mot, "aréneux", qui veut dire "sablonneux". Vous pouvez agrandir les images en les cliquant.

ARÈNE. Dictionnaire de l'Académie française (1718).
Dictionnaire de l'Académie française (1718). Page de titre du tome premier.

La définition du mot "arène", portant d'abord le sens de "sable", dans cette deuxième édition Dictionnaire de l'Académie, est dans le droit fil des définitions des autres dictionnaires de l'époque. Voici la définition qu'on donne dans l'édition de 1728 du Dictionnaire de Pierre Richelet, avec l'orthographe du temps...On précise que l'arène c'est du sable fin. Le haut de la deuxième photo double la fin de la première.

ARÈNE. Début de la définition du Dictionnaire de Pierre Richelet (1728).

ARÈNE. Suite de la définition du Dictionnaire de Pierre Richelet (1728).
Dictionnaire de Pierre Richelet, édition de 1728. Page de titre du tome premier.
Continuons avec la définition du Dictionnaire d'Antoine Furetière, ici dans l'édition de 1701. Cette définition, fort complète, du Furetière, me confirme, une autre fois, la valeur de ce dictionnaire. Remarquez cette expression : "Écrire sur l'arène, se dit de ce qu'on écrit, & qui ne sera pas de durée". Notez cette autre expression: "Bâtir sur l'arène, c'est bâtir imprudemment sur un fond mal assuré, sur du sable mouvant." Et je montre du doigt celle-ci: "consilium in arena", c'est-à-dire une décision prise dans le feu du combat:


ARÈNE. Dictionnaire d'Antoine Furetière. Édition de 1701.
Dictionnaire d'Antoine Furetière (1701). Page de titre du tome premier.
Je termine avec "L'Invantaire des deus langues, françoise, et latine", de Philibert Monet, paru en 1635. Tout, dans cet article du vieux dictionnaire français-latin, confirme que l'arène, c'est du sable. On lit: "Arène, sable, gravier:..."; "Menuë Arène":...; "Terre areneuse, ou sablonneuse:...". Et on lit aussi qu'on charge les navires d'arène "afin d'être plus fermes" ; sans doute pour les lester si je comprends bien. C'est peut-être ici l'origine du mot "aréner", qu'on a vu dans le Richelet et le Furetière, et qui désigne, par exemple, un plancher qui plie sous trop de pesanteur.

Arène. "Invantaire des deus langues" (1635)
"Invantaire des deus langues, françoise et latine", de Philibert Monet (1635).
Après de longues semaines de silence, je suis heureux de vous retrouver, chers lecteurs.  

6 commentaires:

pascalmarty a dit…

Je ne connaissais pas cet emploi en français, mais j'avais remarqué que le titre original du Livre de sable de Borges est El libro de arena, ce qui semble indiquer que c'est celui qu'utilisent nos amis espagnols.
Bien content de vous retrouver le nez dans vos dictionnaires !

calamar a dit…

bel article comme toujours, merci ! nous étions impatients de vous relire...

Pierre Bouillon a dit…

Bonjour Pascal,
Je trouve ceci dans mon "Diccionario nuevo de las lenguas espanola y francesa", par Francisco Sobrino. "Quarta edicion", "En Brusselas". 1744.
Arena,f.Sable,m.sablon
Arenal,f.Lieu sablonneux, m.
Arenal,lugar de donde sacan la arena, Sablière, ou Sablonnière, f.lieu creusé dans la terre dont on tire du sable.
Arenisca, orina arenisca, Urine graveleuse.
Arenisco, ô arenoso, Sablonneux.
Un chemin sablonneux.
Un camino arenisco, ô arenoso,Un chemin sablonneux.

Je ne savais pas non plus que l'arène c'est du sable. C'est une recherche, sur l'origine de l'expression "sabler le champagne" qui m'y a mené. Au final, j'ai préféré publié d'abord cette petite découverte avant de publier l'article sur le champagne.
Cordialement
Pierre

Pierre Bouillon a dit…

Bonjour Calamar,
Merci pour ce salut amical. Je profite de quelques jours de congé pour lire et pour écrire un peu.
Cordialement
Pierre

sandrine a dit…

je retiens "batir sur l'aréne". Expression qui peut s'entendre dans un texte de deux maniéres : Dans le feu du combat d'une aréne, une stratégie improvisée, ou, sur du sable, avec toutes les conséquenses funestes d'une telle édification, quelques soient l'enjeu et le projet.
Trés amusant pour l'esprit, que de partir de votre article pour construire un récit imaginaire.
De toutes les façons, dans une aréne, les jeux sont faits souvent d'avance.
bien à vous,
Sandrine.

Pierre Bouillon a dit…

Merci Sandrine pour votre bon mot et pour votre intérêt pour mon blogue.
Salutations.
Pierre