lundi 27 décembre 2010

Fin prochaine de ce blogue.

Frontispice de la première édition du Dictionnaire de l'Académie française (1694)

Ajout du 8 janvier 2011. Ce blogue continue. Plusieurs lecteurs, qui me font l'honneur de me lire, m'ont demandé de continuer. Je les remercie pour leur intérêt et pour leur support. Je laisse tout de même ici mon premier message, surtout pour les généreux commentaires qui sont en bas de page.

Cher lecteur, à l'approche du nouvel An, l'heure des grandes décisions sonne! J'ai décidé de mettre fin à ce blogue prochainement. L'achalandage du blogue est assez bon ( une vingtaine de lecteurs quotidiennement ) mais les commentaires sont trop rares pour les efforts que je consacre aux articles. Ce n'est pas un blogue marchand et ma seule récompense c'est de partager des connaissances et d'échanger avec d'autres amateurs. Las d'écrire sans retour, sauf pour quelques fidèles que je salue, je produirai encore un dernier article mais la belle aventure se terminera là.  Je  voulais présenter les autres éditions du Dictionnaire de l'Académie française qui me restent à montrer (1762, 1740, 1718, 1694) mais la tâche, sans appui, me semble bien lourde.

10 commentaires:

Anonyme a dit…

Cher Pierre,
Quel dommage.
Même si nous n'enregistrons pas de commentaires, nous lisons régulièrement votre blog.
La qualité de vos articles n'améne pas de commentaires. Vous étes une source qu'il faut faire connaître. Peut être en faisant de la publicité, entre guillemets, dans les écoles de reliure et de restauration... où on apprend à relier mais pas toujours à s'interesser à l'histoire de notre langue, des livres etc...; Le blog est un moyen ludique d'apprendre et d'être curieux.

Anonyme a dit…

Merci pour votre commentaire, apprécié.
Pierre B.

Pierre a dit…

Métaphore de l'animateur d'un blogue : Un chanteur qui serait devant un public sans entendre les applaudissements. C'est vrai que le doute s'installe rapidement...

Pierre, vos talents ne doivent pas être inexploités. Si vous étiez amenés à arrêter votre blogue , je serais honoré de pouvoir accueillir vos billets. Je vous promets que je ne mettrai pas vos dictionnaires à la vente ;-)) Amicalement. Pierre

PS : Vous pourriez aussi choisir un blogue ami, non marchand, qui vous conviendrait peut-être mieux.

Pierre Bouillon a dit…

Merci Pierre. Bonne image:chanter devant le public, mais sans les applaudissements...Je décline votre offre de gentleman mais elle me touche. Je vais tout de même présenter, sans me presser, les quatre éditions du Dictionnaire de l'Académie que je n'ai pas encore montrées. "Ce n'est pas assez de bien commencer, il faut bien finir". Salutations amicales
Pierre B.

Anonyme a dit…

Bonjour Pierre,

Je suis triste..... et pourtant il faut être positif.

Vous écrivez à merveille sur toutes ces anciennes encyclopédies qui, étant tout petit, m'ont ouvertes les yeux sur le monde de la peinture et de la sculpture. Je pense ici à ces fameuses planches d'oeuvres d'art que l'on trouvait dans toutes les Larousse en deux ou six volumes.

Ici ou '' ailleurs '', cher Pierre, je crois que vous continuerez à écrire et à raconter avec toute la précision de votre langue française, avec l'humour et la belle finesse qui vous caractérisent.

Alors ce sera à nous, vos lecteurs de chercher où seront ces écrits......

De Gaulle disait qu'il fallait viser les sommets, car il n'y a pas d'encombrements....Là est aussi le problème...Plus on cherche la qualité et la distinction moins on attire les foules......Mais bien évidemment c'est le seul bon chemin....On y voit les beautés de la création et surtout on y est en Paix.

Espérant, quand même lire plus longtemps ce blog....Je vous souhaite une belle fin d'année et surtout une très belle et heureuse année 2011. Qu'elle vous apporte de belles surprises en écriture, en lecture et en relations humaines de hautes qualités.

Michel Zimmermann
Artisan

Pierre Bouillon a dit…

Bonjour Michel,
Votre commentaire me touche. Vous résumez bien toute la question quand vous écrivez: "Plus on cherche la qualité et la distinction moins on attire les foules..." Je ne prétends pas ici que mes textes atteignent des beautés hugoliennes mais j'essaie de partager avec mes lecteurs une partie du trésor de la langue française qui dort sur mes rayonnages. Vous êtes un maître artisan en joaillerie, je suppose qu'il vous arrive d'être déçu de voir l'achalandage dans des bijouteries de façade qui vendent de fausses beautés. En fait, l'achalandage du blogue n'est pas si mal, c'est la rareté de commentaires qui me déçoit. Mais au final je commence à comprendre, par des commentaires comme le vôtre aujourd'hui et ceux de quelques autres fidèles, que ce blogue a sa place et qu'il doit continuer. Il ne faut pas que j'oblige mes lecteurs, réguliers ou de passage, à m'écrire alors qu'ils me font la gentillesse de me lire. Je vous remercie.
Pierre B.

Anonyme a dit…

Bonjour Pierre,

Sur ces constatations communes nous pourrions avoir de grandes discussions philosophiques.

Depuis plusieurs années, j'en suis venu à la conclusion que le seul comportement intéressant dans une vie est de '' mettre au monde ''.....et pour cela d'y mettre toujours toutes ses énergies....et de trouver dans la certitude de faire '' oeuvres utiles '' une suffisante satisfaction d'une générosité finalement toute normale.

Les chiffres, les nombres ou les quantités n'étant pratiquement pour rien dans les équations créatrices que nous devrions tous avoir en tête et en coeur.

Remplir sa vie, comme une goutte d'eau de pluie est toute elle-même remplie totalement de H2O......

Et nous les humains, comme ces milliards de gouttes d'eau, nous pouvons aussi offrir à la terre une intéressante et riche nourriture.

Un peu angélique, peut être...je veux bien, mais la certitude de faire de ce passage sur terre (super agréable quand même).....une belle trace de plus me suffit largemement....viendra ensuite ce repos mérité.

Ici repose en Paix.

Je vous souhaite une paisible journée et grand plaisir à de belles écritures en langue française.

À bientôt...................

Michel Zimmermann
Québec

Pierre Bouillon a dit…

Vous parlez avec sagesse Michel. "Mettre au monde..." comme vous le dites, donne tout le sens à la vie; c'est créer finalement, agir sur le réel avec notre liberté de pensée et d'action. J'ai à l'esprit ici d'excellentes réflexions de Simone de Beauvoir dans "Le deuxième sexe" que je lis lentement depuis plusieurs semaines. Je vous souhaite tout le bonheur possible en 2011. Pierre B.

autrenet a dit…

Première fois que je découvre ce blog :) et je tombe sur cet article qui dit qu'il va se terminer pour faute de commentaire. Evidement cela m'attriste même si je ne suis pas lecteur fidèle ( c'est la première fois ) encore moins commentateur. Mais je dois faire une remarque, faire un blog est une chose, et recevoir des commentaires en est une autre. Quel est le but recherché ? Crééer une communauté active ? Ou partager sa passion ?

Je fais aussi moi-même des blogs et rares sont les commentaires. Pourtant, il y a des visites.

Pierre Bouillon a dit…

Je vous remercie de cette première visite en souhaitant que ce ne sera pas la dernière. Et je peux vous confirmer ce matin que ce blogue continuera. Je comprends mieux maintenant que la plupart de mes lecteurs apprécient ce blogue sans nécessairement vouloir faire des commentaires. Comme je l'écrivais plus tôt sur cette page je ne veux pas obliger à commenter ceux qui me font l'honneur de me lire. Pierre B.